Sophrologie et mieux-être

Isabelle et moi sommes de plus en plus surprises de constater à quel point la sophrologie aussi simple soit-elle dans son application, s’adresse au plus grand nombre toutes problématiques confondues. Véritable outil de mieux-être, vous êtes de plus en plus nombreux à la pratiquer.

Une méthode adaptée à notre monde occidental.

La sophrologie parle le même langage que notre corps, sans filtre. Plutôt devrions-nous dire : elle laisse parler le corps ! Nuance ! Nous permettant ainsi de nous reconnecter à ce qui nous touche au plus profond : notre humanité au sens fort du terme. En ayant compris le lien étroit entre notre biologie et notre cerveau, suite à toutes ses recherches scientifiques, le neuropsychiatre Alfonso Caycedo, élève d’éminents professeurs de médecine, a mis au point une méthode qui colle à la peau des occidentaux. Non pas que les techniques venues des autres continents ne soient pas appropriées. Le yoga, le zen, la méditation sont fantastiques. D’ailleurs le professeur Caycedo s’en est inspiré. Il a étudié tous ces courants au travers de ses très nombreuses immersions dans les diverses cultures. Prenant appui sur la médecine traditionnelle chinoise, le zen, le tao entre autres, il a construit une méthode préventive pour l’occident, monde aux codes bien particuliers.

Revenir à l’essentiel.

Notre société à besoin de se reconnecter à sa corporalité. Immergés au coeur d’un rythme où tout est à faire pour la veille, nous ne sommes plus du tout ancrés à notre temporalité et encore moins à nous. La sophrologie rassure notre cerveau en passant par le corps. Tout particulièrement par les émotions positives dont il est capable. Rien de plus, rien de moins. Et c’est en cela, que les outils de la sophrologie sont incroyables. Nombreux sont les équilibres émotionnels ressentis, les conséquences physiques qui trouvent tout ou partie de leurs réponses grâce aux exercices proposés lors des séances de sophrologie. Comment ? Pour le découvrir, passez la porte de notre cabinet de sophrologie !

Savoir se recentrer sur soi.

Ainsi, que vous veniez pour une pause bien-être,  vous libérez de vos angoisses, mieux vivre avec vos douleurs, surmonter une épreuve (divorce, maladie, chômage…) ou encore optimiser votre concentration en vue d’un examen, vous renouerez d’abord avec l’instant présent pour mieux relativiser. En apprenant à lâcher prise le temps d’une séance de sophrologie, vous libérerez votre cerveau des tourments du quotidien. Il sera ainsi plus disponible pour ranger chaque émotion, chaque décision dans les bons tiroirs !

Oser l’expérience.

Vous n’entrez pas dans notre cabinet pour suivre une thérapie. En effet, la sophrologie n’est pas une médecine et nous ne sommes pas thérapeutes. La sophrologie, par le temps pour soi, qu’elle suppose, est plutôt à percevoir comme un outil d’accompagnement, un outil de mieux-être qui au fil du temps devient une vraie philosophie de vie.

Au plaisir de vous rencontrer dans notre cabinet de sophrologie à Béthune pour vous transmettre ces outils aussi simples que formidables, à la portée de tous !

Lucie Pouille et Isabelle Leroy

Pour suivre notre actualité et nos publications, n’hésitez pas à vous abonner à notre page Facebook !

Partagez