Quand la sophro s’invite chez les Chérubins !

Posté dans : Actualité | 0

Ces dernières semaines ont été d’une grande richesse professionnelle et personnelle. L’équipe de la crèche Les Chérubins de Barlin m’a accueillie pour proposer  des séances de sophrologie aux petits comme aux grands!

Des p’tits loups épanouis….

Dans un premier temps des ateliers de sophrologie pour les touts-petits, dès 18 mois/2 ans, ont été mis en place. Je me suis donc amusée à créer des micro-séances plus que ludiques. Le fil conducteur n’était autre que les principes inhérents à la sophrologie telle qu’elle est pratiquée en cabinet: vivre son corps, par les sens et la respiration, s’adapter continuellement (à l’enfant), renforcer les ressentis positifs. A travers des jeux d’une simplicité enfantine, j’ai amené ces bouts de chou, avec la complicité notamment d’Aurélie, l’éducatrice de jeunes enfants, à découvrir leurs propres ressources. Bien sûr, ça n’a pas toujours été facile puisqu’il fallait insérer ces temps nouveaux au cœur d’un quotidien déjà bien rythmé. Mais de fil en aiguille, les moments-sophro individuels ou collectifs ont su trouver le bon tempo. Les enfants sautaient d’impatience en me voyant arriver avec les sacs à jouets et les tapis d’éveil!

Pour que chaque enfant se sente exister pour lui-même et par lui-même, j’ai mis l’accent sur la prise de conscience du corps et de la respiration par des vécus sensorimoteurs positifs. En parallèle, j’ai cherché à constamment aiguiser leur curiosité… pour nourrir le corps et l’esprit! Grandir dans une structure collective est une force mais aussi parfois, une faiblesse: l’enfant doit se sentir exister malgré le groupe d’enfants, le groupe d’adultes. A nous, adultes, de trouver le bon credo pour qu’il trouve sa place.  Plus un enfant se sent en sécurité affective, plus il prend conscience qu’il existe. Quand un enfant a foi en l’existence, il n’éprouve pas la nécessité de somatiser, de pleurer ou de s’agiter. Il EST.

Un enfant auquel on transmet les bons outils pour grandir en équilibre deviendra un adulte serein et confiant.

 

 ….une équipe sereine!

Dans un second temps, lors de la journée pédagogique notamment, j’ai longuement échangé avec l’équipe autour d’une problématique principale: le bien-être. Le leur ainsi que celui des enfants. Le but de cette journée était de transmettre des séances faciles à reproduire et rapides, des outils pour leur quotidien tant professionnel que personnel.

Gérer le manque de personnel, les congés inattendus, les tensions entre collègues ne sont pas des tâches aisées.  La sophrologie sera un atout idéal pour la directrice, Nathalie Horen, afin de  régler ces situations d’urgence stressantes. Les puéricultrices, aides-soignantes et infirmières, elles, trouveront par exemple, à travers ces séances, le moyen de relâcher la pression pour ne plus subir le quotidien personnel ou professionnel et rendre ainsi leurs journées encore plus enrichissantes.

 

Un grand merci à toute l’équipe des Chérubins pour cet accueil si chaleureux!

 

Lucie Pouille.

Partagez