Calmer un enfant agité

Posté dans : Blog | 0

A l’instar de nombreuses mamans, j’ai souvent fait cette étrange expérience: en voiture, après l’école, sur le chemin de la maison… avec les enfants hurlant à l’arrière… Vous avez deviné ? L’excitation de fin de journée si familière à nos petites têtes blondes !

Pourquoi sont-ils si énervés le soir?

Nous n’aspirons qu’à une chose… nous détendre et pourtant ce n’est pas du tout au programme de nos enfants. Eux, ce qu’ils veulent c’est crier, c’est bouger. Se décharger tout simplement ! Comment accorder nos violons ?

Nos enfants ont retenu leurs émotions tout au long de la journée. Ils ont été sages et disciplinés en classe mais ils ont besoin de se libérer en fin d’après-midi. Un peu comme ces bébés qui pleurent chaque soir, une heure ou deux et que l’on ne peut calmer autrement que par les câlins ou le peau à peau.

Le cerveau non encore mature, nos enfants ne peuvent « contrôler » leurs émotions comme le ferait un adulte. Et telle une soupape de cocotte-minute, la décompression doit avoir lieu sous peine d’explosion !

Comment canaliser toute cette énergie?

Afin d’accompagner votre enfant et l’aider à se libérer sans nuire à vos nerfs, voici quelques trucs et astuces de maman-sophro….

En voiture, si vous sentez que l’énervement gagne vos petits loups, proposez-leur un jeu : Le mythique « Jacques a dit… ». Le but étant d’évacuer la pression par le corps. Par exemple : « Jacques a dit de fermer les yeux et d’inspirer et de faire la plus affreuse grimace ! » puis « Jacques a dit de souffler et de relâcher ». Ou encore : « Jacques a dit de montrer ses biceps ! » Et ainsi de suite sur l’ensemble du corps, tout ou partie. Vous pouvez vous attarder sur les muscles, car ils permettront à vos enfants de parfaitement se décharger. Contractions et décontractions vont les amener à détendre progressivement leurs tensions tout en leur offrant la possibilité de suivre leur schéma corporel.

A la maison, une fois rentrés à bon port, vous pouvez continuer avec un exercice rapide mais ô combien efficace ! Quelques minutes, voire quelques secondes suffisent…mais ce sont ces minutes, ou secondes qui vous permettront de passer une soirée plus sereine, de préparer votre repas sans être dérangée et de ne pas entendre crier toute la soirée. Par ailleurs vous pouvez pratiquer cette activité avec vos bambins, ils n’en seront que plus ravis et attentifs ! Prenez un coussin, ni trop épais, ni trop gros. Placez-le entre vos mains, inspirez, retenez votre air quelques secondes, déchargez vos tensions dans ce coussin par une tension douce de vos bras, mains, ou corps complet et soufflez en jetant le coussin au loin. Déchargez-vous plusieurs fois. Laissez vos enfants évacuer leurs tensions mais aussi leurs colères et autres angoisses par ce jeu. Ils y prennent beaucoup de plaisir et se sentent plus légers ensuite. Respiration et coussin font des miracles !  Proposez-leur ensuite de dessiner pour retrouver sérénité et calme (et pour vous permettre de préparer le dîner !). Leurs multiples émotions de la journée seront ainsi complètement extériorisées et intégrées.

 

Lucie Pouille.

Partagez