Comment surmonter un deuil à l’aide de la sophrologie ?

La sophrologie, une technique thérapeutique pour aider à surmonter un deuil

Vous êtes confrontés à la perte d’un proche et vous éprouvez des difficultés à surmonter votre chagrin ? Nous vous expliquons les étapes habituelles d’un deuil et en quoi se faire accompagner par un sophrologue peut vous aider à y faire face plus sereinement.

Le deuil, un processus douloureux et complexe

Perdre un être cher vous conduit à traverser plusieurs étapes, mais le cheminement et le temps nécessaire est propre à chacun, selon le contexte du décès et la relation entretenue avec le défunt.

Toutefois, dans tous les cas, vous devez réussir à cicatriser, après avoir subi le choc, connu le déni, la colère, la tristesse et la résignation. On parle ensuite de la phase de l’acceptation avant d’attaquer celle de la reconstruction.

Si vous ne parvenez pas à franchir cette dernière marche, et que la seule vue de la pierre tombale au cimetière vous fait toujours fondre en larmes, le temps est venu de penser à un accompagnement. Examinons comment la sophrologie peut vous être d’un grand secours.

La sophrologie, une aide pour surmonter un deuil

La sophrologie, méthode verbale et non tactile, est destinée à vous aider à retrouver un état de bien-être, à optimiser votre potentiel et donc à mieux vivre. Elle fait appel à des techniques de relâchement musculaire, de respiration et de dynamisation du positif. Vous entrez en contact avec vous-même et vos émotions, vous apprenez à regarder votre vie différemment, vous recherchez l’harmonie physique et mentale. La sophrologie peut se pratiquer seul ou en groupe et vous pouvez refaire les exercices chez vous.

Dans le cas d’un deuil, la sophrologie vous apaise et favorise la cicatrisation, en vous reconnectant à votre présent, quand dans votre existence, tout vous retient dans des souvenirs du passé. Peu à peu, vous parvenez à visualiser des émotions moins négatives que celles associées au décès et vous les remplacez par des sensations nouvelles plus agréables.

Exemples d’actions en sophrologie pour aider à faire son deuil

Dans un premier temps, les exercices ont pour but de comprendre votre situation physique et émotionnelle, en analysant vos douleurs, comme des épaules nouées ou un mal de dos. On examine aussi votre état d’esprit. Êtes-vous triste, abattu ou en colère, éprouvez-vous de la culpabilité ? Par des techniques de respiration, vous apprenez à chasser ces émotions désagréables, puis à vous remplir d’un sentiment de calme et de sérénité.

Arrive ensuite l’étape de décompression, qui vous autorise à accepter la perte du défunt. Vous vous concentrez afin de modifier votre ressenti face au décès d’un proche. Par des exercices d’écoute de son corps, en fermant les yeux, et en expirant profondément, vous vous détendez et vous relâchez les émotions négatives. Puis, vous pensez à un objet neutre qui vient remplacer les images douloureuses liées au défunt. Petit à petit, en recommençant, vous intégrez alors des sensations positives.

La dernière phase correspond à la reconstruction. Vous apprenez à vous projeter dans un avenir plus radieux, toujours en fermant les yeux et en respirant pour relâcher les tensions corporelles. Vous percevez votre futur dans un contexte agréable, vous imaginez votre nouvelle vie.

Si le décès d’un proche vous semble insurmontable, faites-vous accompagner par un sophrologue professionnel. Il saura vous aider à cicatriser et regarder positivement l’avenir.